#SMARTInfos : La fin de la publicité en ligne

Google accélère t’il la fin de la publicité en ligne telle que nous la connaissons?  

En février, le Géant Google a lancé son propre adblock* ou bloqueur de publicité (extension du navigateur permettant de bloquer les bannières publicitaires).  L’objectif annoncé, lutter contre les publicités qui envahissent le surfe des internautes. Ainsi il ne s’agira pas de bloquer l’ensemble des publicités, mais uniquement celles qui sont dites nuisibles à la navigation des utilisateurs. Ce nouvel outil base ses critères de sélection sur les standards établis par la Coalition for Better Ads, un groupement comprenant à la fois des éditeurs tels que Facebook, Google, Microsoft, et des agences de publicités.

Vous trouverez juste en-dessous tous les formats qui seront désormais bannis du navigateur Google chrome :

Sur ordinateur: 

  • Les pop-ups qui apparaissent par-dessus la page
  • Les pages de pub qui s’affichent avant la page souhaitée, avec un compte à rebours
  • Les vidéos en auto Play avec du son
  • Les grands pubs qui suivent le défilement de la page
Sur mobile :
  • Les pop-ups
  • Les pages de pub qui s’affichent avant la page souhaitée (avec compte à rebours)
  • Les vidéos en auto Play avec du son
  • Celles qui prennent plus de 30% de la page
  • Celles qui bougent trop vite
  • Les grandes pubs qui suivent le défilement de la page
  • Celles en plein écran qu’il faut faire défiler pour atteindre le contenu
Google permet aux webmaster de savoir si leur site web est concerné, via le rapport d’Expérience publicitaire, accessible depuis les « Web Tools » de la Search Console.

On peut se demander quel est le but final de cette évolution? Par ce changement, Google, oriente un peu plus le marché sur le canal qui lui est le plus profitable, le moteur de recherche. Les investissements des annonceurs sur ces dernières années ont effectué un basculement important pour faire du Search le 2ème support publicitaire après la Télévision.

Pour en savoir davantage sur le bloqueur de publicité de Google, vous pouvez découvrir notre SMART Talk qui y a été dédié.

Share
This

Post a comment